Asie centrale

1. Les anciennes républiques soviétiques à l'est de la mer Caspienne

L'Asie centrale comprend généralement les cinq anciennes républiques soviétiques situées à l'est de la mer Caspienne. Sauf le Tadjikistan iranophone, la population de ces pays pratique des langues turques: ouzbek, kazakh, kirghiz, turkmène, etc. La religion principale est partout l'islam sunnite. 
 
Pays Capitale Population (2019) Langue principale Filiation Superficie
 Ouzbékistan Tachkent 32,9 millions ouzbek (82,9%) langue turcique 447 400 km²
 Kazakhstan Noursoultan 18,4 millions kazakh (64,6%) langue turcique 2 727 300 km²
 Kirghizistan Bichkek 6,3 millions kirghiz (73,0%) langue turcique 198 500 km²
 Tadjikistan Douchanbé 9,2 millions tadjik (84,6%) langue iranienne 143 100 km²
 Turkménistan Achgabat 5,9 millions turkmène (76,2%) langue turcique 488 100 km²

2. Les anciennes républiques soviétiques à l'ouest de la mer Caspienne

L'Asie centrale peut aussi comprendre certaines ex-républiques soviétiques à l'ouest de la mer Caspienne: l'Azerbaïdjan, l'Arménie et la Géorgie.
 
Pays Capitale Population (2019) Langue principale Filiation Superficie
 Arménie Erevan 2,9 millions arménien (96,5%) isolat indo-européen   29 800 km²
 Azerbaïdjan Bakou 10,0 millions azéri (87,0%) langue turcique 86 700 km²
 Géorgie Tbilissi 3,9 millions géorgien (74,3%) langue caucasienne  69 700 km²

 3. Le russe comme langue officielle

Le russe est la langue officielle dans toute la fédération de Russie, ainsi qu'en Biélorussie, au Kirghizistan et au Kazakhstan. Cependant, le statut du russe peut varier quelque peu selon le pays.

Dans la fédération de Russie, le russe est l'unique langue officielle de la Fédération. En Biélorussie, le russe est co-officiel avec le biélorusse. Au Kirghizistan, le russe est la «langue officielle», mais le kirghiz est la «langue d'État» (ou «langue nationale», en principe cette dernière étant hiérarchiquement supérieure. Au Kazakhstan, le kazakh est également la «langue d'État», c'est-à-dire officielle, mais les langues kazakhe et russe doivent être utilisées de façon égale, quelles que soient les circonstances; le kazakh est donc officiel de jure (de par la loi), le russe, de facto (dans les faits).

Au Turkménistan, le russe est l'une des langues des relations internationales avec le turkmène. Au Tadjikistan, le russe est la langue de communication interethnique entre les nations. En Ouzbékistan, le russe n'a aucun statut  particulier.

4. La Communauté des États indépendants (CEI)

On peut consulter aussi la page concernant les membres de la Communauté des États indépendants (CEI), dont la majorité des membres est en Asie centrale.


 

Page précédente