La langue dalmate

Le dalmate semble l'une des rares langues romanes aujourd'hui éteinte. Cette langue représente l'évolution originale du latin parlé sur la côte orientale de l'Adriatique. Dans sa plus grande expansion, le dalmate a été parlé dans quelques zones isolées, étalées sur 450 km de côtes de la Croatie et du Monténégro, et jamais par plus de 50 000 locuteurs. Le dalmate provient de la romanisation des langues illyriennes; il fut en usage après la chute de l'Empire romain vers la fin du IVe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle, le long de la mer Adriatique, depuis la ville de Fiume (Rijeka, en croate) jusqu'à la baie de Kotor (Monténégro). Les locuteurs dalmates vivaient dans les villes côtières de Zadar (Jadera), Trogir (Traù), Spalato (Split), Ragusa (Dubrovnik) et Kotor (Cattaro), chacune de ces villes ayant une variété locale, ainsi que dans les îles de Krk (Veglia), Cres (Crepsa) et Rab (Arba). Le dalmate constituait une sorte de transition entre le balkano-roman et l'italo-roman.

Le dalmate comportait deux variétés: le végliote (du nom de l'île de Veglia, aujourd'hui Krk) et le ragusain (du nom de Raguse, aujourd'hui Dubrovnik qui, après avoir été vassale de Byzance, de Venise et du royaume de Hongrie, devint indépendante à partir du XVe siècle). Le ragusain est disparu à la fin du XVe siècle et le végliote s'est éteint en 1898, avec la mort de son dernier locuteur.

Tuone Udaina (1823–1898) fut le dernier locuteur à avoir eu une connaissance active de la langue dalmate. Quoique le dalmate végliote ne soit pas la langue maternelle d’Udaina, il l’avait appris en écoutant les conversations de ses parents. Il a agi en tant qu’informateur linguistique pour linguiste italien Matteo Giulio Bartoli (1873-1946). Celui-ci Bartoli écrivit ses travaux en italien et publia une traduction en allemand (Das Dalmatische) en 1906.

Lorsque Tuone Udaina décéda le 10 juin 1898 à la suite d'un accident dans des travaux routiers, la langue dalmate fut considérée comme éteinte, puisque aucun autre locuteur de la langue dalmate n'a été trouvé ni connu par la suite. Étant donné qu'aucun enregistrement sonore n'a pu être réalisé, on ignore comment était la langue dalmate. 

Page précédente

Famille indo-européenne

Accueil: aménagement linguistique dans le monde